Le budget

Le budget communal est l’acte fondamental de la gestion municipale, il détermine chaque année l’ensemble des actions qui seront entreprises.

Le budget communal est à la fois un acte de prévision et d’autorisation :

  • Acte de prévisions de toutes les recettes et de toutes les dépenses pour une année.
  • Acte d’autorisations données par le conseil municipal à l’exécutif (en l’occurrence le maire) de réaliser les dépenses et d’encaisser les recettes prévues.
Le Budget Primitif

Chaque année, le vote du budget primitif constitue une étape importante dans la vie de la commune. Il prévoit et autorise les recettes et les dépenses pour une année civile. Acte prévisionnel, il peut être modifié ou complété en cours d’exécution par le conseil municipal.

La loi impose une date limite de vote du budget primitif avant le 15 avril, et lors d’une année de renouvellement des organes délibérants, avant le 30 avril. En cette année exceptionnelle, cette date a été reportée au 31 juillet 2020. Il a été adopté par le conseil municipal de Plobannalec-Lesconil le 23 juillet.

Le budget de la collectivité se compose de deux parties :

La section de fonctionnement

Elle est utilisée pour les opérations de dépenses et de recettes qui sont nécessaires à la gestion courante de la collectivité. Les dépenses concernent notamment l’entretien régulier des biens communaux, les services scolaires et périscolaires, administratifs, techniques, ainsi que les participations à divers organismes (communauté de communes, centre de loisirs, crèche et halte-garderie, SDIS) et les subventions aux associations.

Les recettes proviennent principalement de la perception des taxes locales, des dotations de l’Etat, du produit des services et redevances d’occupation du domaine public.

L’excédent annuel est utilisé au remboursement du capital des emprunts communaux, le surplus sert à autofinancer les investissements en cours. Par ailleurs, les taux des taxes locales restent stables, soit :

  • 14,14 % pour la taxe d’habitation
  • 16,60 % pour la taxe foncière sur le foncier bâti
  • 49,53 % pour la taxe foncière sur le foncier non bâti

Pour l’année 2020, les dépenses et les recettes s’équilibrent à 3 986 400 €.

La section d’investissement

Elle est utilisée pour les opérations de dépenses et de recettes qui modifient ou enrichissent le patrimoine de la collectivité.

Les principales dépenses réalisées cette année concernent notamment : la restructuration de l’école Fleming qui sera également la principale dépense en 2021, l’acquisition d’une épareuse, d’un micro-tracteur et deux véhicules pour les services techniques (compte-tenu de l’état du parc automobile, des achats sont également programmés pour les années à venir), la participation à la construction de la centre d’incendie et de secours de Loctudy, la continuité du plan d’apaisement de la circulation, le programme d’amélioration de la voirie et l’acquisition de 10 radars pédagogiques.

Les principales recettes proviennent de subventions sollicitées et acquises notamment auprès de l’Etat, du Conseil Régional et du Conseil Départemental, du remboursement de la TVA sur les investissements de l’année précédente, de l’autofinancement de la section de fonctionnement mais également de l’emprunt.

Au 1er janvier 2020, l’endettement de la commune s’élève à 2 741 000 € dont 1 550 000 € d’emprunts à 20 ans et 652 000 € d’emprunts à court terme réalisés en 2019, notamment pour financer les travaux de l’école Fleming.

Pour l’année 2020, les dépenses et les recettes s’équilibrent à 3 952 500 €.