Arts de la rue

Afag Théâtre présente « La Botte Secrète de Dom Juan »

Léonard, endormi. Trois ombres fondent sur lui et sortent leurs épées, il bondit sur son lit, il plaisante, il les nargue


Ah ? très bien, je comprends, vous l’prenez sur ce ton

vous préférez passer les présentations

et entrer tout de suite dans le vif du sujet.

Un doute affreux me vient. . . serais-je le sujet ?


Puis il bondit encore, par dessus leurs épées, il menace, il esquive et désarme le premier. Et voici Léonard, au rythme de l’alexandrin et de combats époustouflants, plongé dans une comédie épique qui, sous son apparente légèreté, attaque de taille et d’estoc tous les schémas formels préconçus, bousculant l’alexandrin, tailladant la forme théâtrale, écorchant la résignation sociale et tranchant dans le vif des relations hommes-femmes… c’est Dom Juan tout de même !

Avec Virginie Rodriguez, Grégory Bron, Elodie Milo, Benjamin Dubayle, Serge Balu, Vincent Dubos, Jean-Baptiste Guintrand, régie Marie-Jeanne Assayag, à la production Laure Pique et Rémi Tromparent

Apéro Breizh : Hamon Martin Quintet

De l’équilibre, de la force, de la vie dans toute sa variété, sa vérité. Ça se danse et ça s’écoute. Une musique où corps et âmes se mêlent, s’engagent et engagent, où la lucidité est l’alliée de toutes les espérances, où le présent regorge de toutes les traces sans âge qui portent l’humanité réelle.

  • Mathieu Hamon : chant
  • Erwan Hamon : bombarde, flûte traversière en bois
  • Janick Martin : accordéon diatonique
  • Ronan Pellen : cistre
  • Erwan Volant : basse
Apéro Breizh : Hamon Martin Quintet

Apéro Breizh : Duo Blain/Leyzour

Claire (violon) et Guillaume (guitare, chant) se connaissent depuis 1994 et ont évolué pendant 13 ans au sein du groupe de fest-noz Emsaverien. A la fin du groupe en 2007, ils décident de continuer à jouer en duo, toujours avec l’envie de faire danser le public des festoù-noz.

Depuis, ils écument toujours plus de scènes en Bretagne et ailleurs, interprétant avec énergie et bonne humeur un répertoire varié allant du Pays Nantais dont ils sont originaires, à d’autres danses de Bretagne et d’ailleurs…

Apéro Breizh : Duo Blain/Leyzour

Apéro Breizh : An Héjer/Carvou/Huiban

C’est en trio qu’il sauront vous faire vagabonder l’esprit au son de l’accordéon chromatique, de la flute traversière et du chant. Ils ont choisi d’explorer la musique populaire de Bretagne sous ses diverses formes aussi bien à danser qu’à écouter.

  • Armel An Héjer : chant
  • Malo Carvou : Flûte traversière
  • Régis Huiban : Accordéon chromatique
Apéro Breizh :  An Héjer/Carvou/Huiban

Apéro Breizh : R2W

Les deux Ronan – Le Dissez à la bombarde et Bléjean à l’accordéon diatonique – se connaissent par cœur pour avoir évolué dans plusieurs formations communes. Willy Pichard, passionné d’instruments anciens se joint à eux pour les accompagner de la plus belle des manières au bouzouki et à l’accordéon.

Apéro Breizh : R2W

Apéro Breizh : Duo Fangon / Hellard

Le duo Fagon/Hellard présente en toute liberté son nouveau répertoire de danses de basse et haute Bretagne, voire d’un peu ailleurs. Les diverses influences des deux musiciens colorent les airs traditionnels ou les compositions du duo. Voici une musique riche et spontanée, parsemée d’improvisation et de fantaisie ou des rondes à la pulsation entêtante alternent avec la poésie envoutante de quelque valse ou mazurka; une musique à l’énergie communicative qui irradie l’assemblée dans le plaisir partagé de la fête.

Apéro Breizh : Duo Fangon / Hellard

Apéro Breizh : Koad Kallet

Koad Kalet est la symbiose entre l’électro et le traditionnel. Entre la transe et la transe !

  • Ronan Le Dissez (Bombarde)
  • Didier Durassier (Biniou)
  • Gwendal Richard (Machines)  
Apéro Breizh : Koad Kallet

Apéro Breizh : Konoz

Créé par Konogan an Habask, ce nouveau groupe de fest-noz gravite autour d’un répertoire composé par ce dernier et arrangé avec les trois autres musiciens : Guillaume Le Bourc’h, Thomas Simon et
Nicolas Kervazo.

Les Notes Salées : The Blue Butter Pot

Power blues

Ne vous fiez pas au Blue de leur nom : Ray et Oliv, ces deux possédés, ne jouent pas que la musique du diable, même si on la retrouve en grille d’accords ou en esprit sur bon nombre de leurs titres.
Rugueux par ses origines Rock, Ray dompte à merveille la fougue de sa guitare et laisse parfois s’installer avec une très grande classe, la sensibilité d’un vieux bluesman à la dérive. Riche de multiples influences, batteur charismatique, Oliv est une redoutable machine à groover qui maîtrise parfaitement toutes les subtilités de son instrument. A la question des influences communes, Ray et Oliv citent Led Zeppelin. L’image cabossée de Seasick Steve plane aussi sur eux. Et Jack White est invoqué pour son côté seventies et son amour du son brut. L’inspiration, comme le nom du groupe, sont de l’ordre du spontané.

Les Notes Salées : Que Tengo

Cumbia électrique

Ce quartet sur-vitaminé délivre un cocktail détonnant de cumbia moderne et de grooves afro-caribéens, qui réveille immanquablement la joie et la danse menée par la charismatique chanteuse Ambar. Une « musica bailable » qui se dote autant de l’énergie électrique des musiques urbaines, que d’une texture cinématique, dont l’écoute attentive laisse entrevoir un univers plus complexe, où musique et textes véhiculent de belles et profondes valeurs.
En concert, les spectateurs découvriront la complicité des quatre amis. Se surprenant à sourire, danser, chanter, ils entendront la nécessité de rêver concrètement un monde meilleur, à construire ensemble. C’est le printemps de l’espoir, l’été sera humain ou ne sera pas !

Les Notes Salées : Komodrag & the Mounodor

Rock 70’s breton

156 km. C’est la distance qui sépare Douarnenez, ville du quintet Komodor, et Paimpol, lieu de résidence du duo Moundrag. Mais entre les deux groupes inspirés par le rockendiablé des années 1968-1973, il n’y a pas l’épaisseur d’une corde de guitare fuzz.
Alimentés par la passion du groove et l’amour du riff saturé, les deux gangs fusionnent leurs noms et leurs forces pour générer sur scène un boogie dantesque, lardé de percussions explosives (forcément avec deux batteurs) et d’envolées d’orgue atomique.

Les Notes Salées : The Buttshakers

Soul

Emmenés par la voix envoûtante et l’énergie de la séduisante et charismatique riot girl Ciara Thompson, The Buttshakers nous délivrent une soul chaude et crue qui lorgne sur le blues et les rythmes addictifs qu’ils affectionnent tant. Un rythm n’blues avec une touche de garage, et une forte dose de sex-appeal font de leurs chansons des hits puissants, transformant leurs shows en furieux dancefloors.

Vidéo

Ciara Thompson, Pierre Vadon, Guillaume Nuss, Vincent Girard, Sylvain Lorens, Grégory D’addario, Aurélien Joly, Thibaut Fontana

Les Notes Salées : Monokini

Pop & twist

Depuis 2014, Monokini fait danser les bals, les péniches, les festivals et même les plages de France et de Navarre au son des standards et pépites twist et yéyé des sixties.

En octobre 2020, alors qu’un virus un brin pénible les prive de concerts depuis quelques mois, le groupe décide de lui faire face à sa manière en composant les chansons les plus énergiques et enthousiastes possibles ! Influencés par la fantaisie et la fougue de leurs idoles que sont Nino Ferrer, Brigitte Bardot, Serge Gainsbourg ou encore Charlotte Leslie, ils composent, enregistrent une vingtaine de chansons dont « Merci Bisous », leur premier EP à paru le 26 novembre 2021.

Vidéo

Dimanche de printemps des Arts de la Rue

La Cie Les 3 Valoches présente Marche ou (C)rêve

Farce Maraîchère aux petits oignons

Durée : 55 minutes- Tout public – Théâtre et détournement d’objets

Anne Jourdain & Adrien Desthomas, de La Cie Les 3 Valoches

Un jour de marché comme les autres ou presque, car aujourd’hui Régis et Agnès Dubon, jeunes agriculteurs, viennent y étrenner leur nouvelle remorque. Rythmés par les ondes
radiophoniques, ils vont monter en direct leur nouveau stand.
Un clinquement de monnaie dans les poches, un bruissement de sac prêt à être rempli, une main dans la cagette de noix, un coup de chiffon pour faire reluire les concombres, tout devra être prêt à temps pour appâter et épater le client.

Lui, bonne pâte, grand et fin comme un haricot, vivant au rythme du légume qui pousse, il est volontaire mais inefficace dans les situations d’urgence. Elle, piment rouge, au dynamisme épicé, elle est une femme forte mais pleine de vices cachés.
Derrière un étal haut en couleurs, ils doivent faire face à un contexte économique rude, une réalité du milieu agricole dramatique. Le travail en couple est abordé avec humour et sarcasme dans cette entreprise rurale et familiale où le piquant des oignons se diffuse savoureusement avec le doux parfum des fraises.

Remorque, cageots et légumes seront les complices de cette farce maraîchère truculente. La
radio, est une voix à part entière du spectacle, sans jamais devenir un commentaire. Au contraire,
elle diffuse un fond sonore interrogeant la condition du milieu agricole, le mal-être paysan et notre
relation à l’alimentation, de la production à la vente.

En scène
Agnès et Régis Dubon, couple de maraîchers + une bande FM + une remorque de marché + des
légumes bio de saison
Distribution
Comédiens : Anne Jourdain & Adrien Desthomas
Co-écriture: Anne Jourdain & Adrien Desthomas & Antoine Boulin
Mise en scène et direction d’acteurs: Antoine Boulin
Soutiens et Co – productions
Les partenaires : DRAC Bretagne/ Conseil Régional Bretagne/ Conseil départemental D’Ille et Vilaine, Bretagne en Scènes, Rennes Métropole.
Les coproducteurs et soutiens : Centre Culturel de Liffré (35) / Pôle Sud, Chartres de Bretagne (35)/ Rue des Arts, festival DésARTiculé (35)/ Le Fourneau (29) / Les Jardins de Brocéliande- APHle Pommeret (35)/ Couesnon Marches de Bretagne/ La Vache qui Rue, lieu de Fabrique des Arts de la Rue, (39)/ Le Volume, Vern sur Seiche (35)/ Association A LA RUE, Nevers (58) / Radio Univers

Hissez l’Étoile

Festival de cirque organisé conjointement par l’école de cirque Naphtaline, les communes de Loctudy et de Plobannalec-Lesconil

Téléchargez le programme en cliquant sur l’image !