Discours des vœux samedi 21 janvier 2023

Je vous souhaite à toutes et tous une belle année 2023.

Et surtout une bonne santé à vous et vos proches.

Avant tout, je voudrais saluer la mémoire des élus disparus depuis la dernière cérémonie des vœux et adresser nos pensées à leurs proches.

Voilà plus de 2ans et demi que j’ai la mission d’animer l’équipe municipale présente ici parmi vous et l’occasion m’est donnée pour la première fois de vous présenter un point d’étape de son action.
Je profite de ce moment privilégié pour vous présenter également les nouveaux élus du Conseil Municipal des Enfants :

Ils sont tous 12, fraîchement élus en octobre dernier et je vous demande de les applaudir en guise d’encouragements pour leur mandat à venir.

Merci de votre présence ici à la salle omnisports ; ce lieu qui ne demande qu’à porter un nom officiel. Je serai ravi que le CME inscrive à ses travaux le projet de donner un nom à cet endroit ainsi qu’à la petite salle attenante.

J’en profite pour rappeler que la commune a signé cette année une convention avec l’Unicef pour que l’enfant et le jeune trouvent tous leur place dans la vie de la cité et apportent leurs regards sur la réflexion en cours.

L’année 2023 commence dans un contexte toujours aussi incertain dans une situation géopolitique mondiale complexe.

Mais aussi à l’échelon local avec un plan de sortie de flotte qui va impacter l’ensemble du tissu économique et social du territoire.

Sans tomber dans la résignation ni baigner dans un optimisme béat, ayons l’intelligence collective à l’échelon du territoire breton de bâtir une stratégie commune pour que la pêche bigoudène reste un pilier de notre économie locale. On le doit à nos ainés, on le doit à nos enfants parce qu’elle fait partie de notre identité.

L’action municipale :

Conformément à notre profession de foi, nous menons un projet politique ambitieux mais réaliste articulé autour de 3 ambitions :

  • Améliorer l’organisation et le fonctionnement des services de la mairie dans son ensemble
  • Entretenir, restaurer ou renouveler le patrimoine communal durablement
  • Poursuivre le développement harmonieux de la commune en préservant le cadre de vie pour les générations futures en tenant compte de notre environnement littoral et rural pour permettre aux jeunes et moins jeunes de se loger et d’y vivre.

Pour cela, il a fallu dans un premier temps mener à terme une étude organisationnelle des services de la collectivité afin de donner aux agents communaux les moyens de remplir leurs missions pour rendre un Service public de qualité.

Je tiens à les remercier sincèrement pour leur engagement et saluer la qualité de leur travail. Et je tiens à remercier particulièrement Delphine Glais, directrice générale des services, pour la coordination et le pilotage de cette équipe qui permet à la collectivité de fonctionner.

Nos services à la population sont en constante évolution.

En plus d’un renfort à l’accueil en mairie, vous pouvez désormais avoir accès à 2 nouvelles prestations, organisées sous la forme de permanences en mairie : Le conseiller numérique et les agents médiateurs du dispositif France Services.

De façon concomitante, les chantiers engagés de la précédente municipalité ont été poursuivis ou redimensionnés en fonction des besoins et des moyens de la collectivité :

  • La restructuration de l’école du Docteur Fleming
  • Le projet de logements sociaux de l’Hôtel de la plage,
  • La Signalétique d’intérêt communal,
  • La poursuite du plan d’apaisement de la vitesse

La révision engagée du plan local d’urbanisme a été abrogé pour constituer de la réserve foncière en cœur de bourg et en agglomération lesconiloise pour de futurs logements, commerces et services à la population.

Retour sur l’année 2022

L’année 2022 est maintenant derrière nous ; une année inédite marquée par les 4 éléments de la nature :

  • L’eau qui nous a manqué cet été avec la sécheresse et les restrictions, l’eau de la mer qui nous entoure, qui attire, mais dont le niveau monte accentuant les effets de l’érosion côtière et augmentant le risque de submersion marine. L’eau que l’on se doit d’économiser !
  • Le feu avec les incendies partout en France mais également dans notre département où les sapeurs-pompiers du Centre de secours Inizan sont intervenus en renfort cet été dans les Monts d’Arrée en plus de leurs 563 interventions sur leur secteur – merci pour leur courage et leur engagement.
  • La terre sous nos pieds, la terre nourricière, la terre qu’on artificialise. Une terre attractive et touristique mais avant tout une Terre à préserver.
  • L’air qui nous entoure, le bon air que nous respirons, l’air dont nous nous méfions pendant les pics de la pandémie Covid mais aussi l’air du temps d’une époque où l’information circule tout le temps.

Le bulletin municipal que vous avez à votre disposition revient sur les événements de 2022 marquée par le retour tant attendu des manifestations culturelles et associatives, socle du lien social. Prenons par exemple le succès de l’expo des tableaux de YD et des sculptures de Marc Morvan qui a accueilli pas moins de 6.500 visiteurs sur 2 mois, plus de 110 visiteurs par jour.

Pour la collectivité, l’année 2022 a permis à l’équipe municipale de mettre en place un plan pluriannuel d’investissement ; c’est une étape importante de programmation et de planification des investissements à venir, et de leur planification en fonction des possibilités financières.

Ce sont des dépenses récurrentes et indispensables qui ont été réalisées. Ainsi notons entre autres parmi les travaux :

  • Les Extension de réseaux sur la rue Paul Langevin et le secteur de Kerloc’h.
  • Le renforcement de puissance électrique sur Kervadol et Pont Plat, Kerguen Plonivel-Kergroes et St Mélaire et enfin sur la place du 19 mars.
  • Les Travaux de sécurisation routière, notamment aux niveaux des 2 écoles.
  • La reprise de Voirie sur l’axe kernel – kerivin – kernavac’h et la route de plonivel.
  • Et enfin des acquisitions foncières pour recevoir la voie verte du train Birinik qui reliera Pont L’abbé à St Guénolé en traversant notre commune.

Dans le cadre du programme de déploiement de La fibre, dont nous partageons avec vous tous l’impatience d’y avoir accès puisque nécessaire. L’élagage et l’adressage ont été effectués. La collectivité a assumé sa part de travail et de responsabilité.

Pour que tous puissent profiter de littoral et de la ria du Ster, citons 2 chantiers au niveau du cadre de vie :

  • Le Platelage qui a été repris entre Goudoul et Beg Ar Guellec.
  • La Digue de Kerescant ou du Pors, endommagée par l’usure de temps, vieille de 150 ans, qui a été quant à elle confortée et aménagée pour permettre tout à la fois la continuité écologique et le passage des randonneurs sur ce tronçon du chemin du Ster.

La commune possède de nombreux bâtiments :

  • Il était grand temps d’intervenir sur le Sémaphore au niveau de la toiture et du ravalement.
  • Le diagnostic énergétique des bâtiments a été effectué, le passage de l’éclairage en LED a été fait au Temple des Arts puis dans la petite salle omnisports. Dans la grande salle, les travaux vont démarrer le 24 janvier.
  • La commune a également investi pour mettre à niveau les outils de travail des services communaux.

L’Urbanisme a traité 625 autorisations d’urbanisme en 2022.

Rappelons qu’en 2021, l’OPAC a aussi déposé plusieurs dossiers pour la réalisation de 42 logements sur Gorrequer. Les travaux sont en cours.

A l’école du Docteur Fleming, les jeux sur la cour ont été posés.

L’aire de jeux du sémaphore a été rénové avec une structure inclusive.

Le Dispositif argent de poche a été déployé pour les jeunes de la commune. L’espace jeunes a d’ailleurs retrouvé son rythme de croisière en 2022.

La commune a investi dans le matériel mis à disposition des associations pour près de 50.000 euros afin de répondre à leurs besoins tant en intérieur qu’en extérieur dans le cadre de l’organisation des manifestations.

Les outils de communication et de promotion

  • Rappelons l’application smartphones et La pose des panneaux d’accueil aux entrées d’agglomérations
  • Et la mise en place d’un Marché d’artisans d’arts à Noël qui permet aux créateurs locaux d’exposer leurs talents à chaque fin d’année.

Dans le domaine de L’action sanitaire et sociale

  • Reprise du repas des ainés.
  • Depuis le 9 janvier, les docteurs Maho et Quintin ont débuté leur activité dans les modulaires de la place du 19 mars. Je leur souhaite une belle carrière professionnelle à toutes les deux.

Et enfin pour conclure cette énumération, quelques chiffres :

  • 2022 ce sont 25 naissances (1 de plus qu’en 2021) – 21 mariages – 9 PACS et 43 décès
  • Ce sont 37 agents communaux au service de 3.600 habitants – plus d’1 agent pour 100 habitants.
  • 3,7 millions de budget de fonctionnement et près de 3 millions d’investissement.

La transition environnementale est un axe fort de la politique communale

En 2022 a été mis en place le projet éco-mégots, la pose de cuves de récupérations d’eau de pluie et la commune a obtenu le prix régional Démarche zéro phyto.

En 2023 L’objectif est de réduire les coûts de fonctionnement, de garantir la maîtrise énergétique des équipements et des bâtiments.

Au Programme de 2023

Le contexte financier et réglementaire a considérablement évolué : il y a l’inflation, la crise énergétique, l’impact des décisions gouvernementales sur les coûts de ressources humaines.

Mais aussi l’impact du décret tertiaire qui impose une réduction de la consommation d’énergie de 40 % en 2030, 50% en 2040 et 60% en 2050 dans les bâtiments à usage tertiaire de plus de 1.000 m2 afin de lutter contre le changement climatique.

Sont concernés sur la commune 3 ensembles : l’école du Dr Fleming, l’ensemble Mairie/Maison des associations/Médiathèque/Espace jeunes.

Enfin, le complexe sportif de Pont Plat dans sa totalité.

Ce qui était voulu et anticipé depuis 2 ans devient maintenant obligatoire et prioritaire.

Mais Tout cela a des conséquences directes sur le budget communal :

  • Nous avons fait le choix malgré tout de ne pas augmenter les taux d’imposition au niveau de la part communale, L’Etat ayant déjà augmenté les bases de 7%.
  • Concrètement, cela impose de revoir les priorités du plan pluriannuel d’investissement.
  • Compte-tenu de cette conjoncture, il faudra questionner chaque dépense et adapter le niveau de service à la capacité financière et technique de la commune.
  • Dimensionner les services municipaux afin de répondre aux justes attentes des usagers.
  • Maîtriser les charges à caractère général malgré une hausse exponentielle des prix, notamment des matières premières.
  • C’est doter la prestation des « classes de mer » des moyens nécessaires pour donner une image très positive du territoire aux participants.
  • Proposer des services de qualité en régie ou les en externalisant : accueil de loisirs pour les enfants, le transport scolaire municipal, la garderie périscolaire, l’espace jeunes…
  • Continuer à Proposer des animations culturelles de qualité à budget maîtrisé.
  • Intégrer une vision globale du coût d’un projet : le coût d’investissement et le coût de fonctionnement = investir plus pour consommer moins.
  • En 2023 nous poursuivrons nos investissements uniquement sur ce qui est indispensable.
  • Tout investissement devra intégrer l’autonomie énergétique et des gains en fonctionnement.
  • Va démarrer le chantier de la maison médicale au cœur d’un ensemble comprenant 16 logements en entrée de bourg dont le projet vous a été présenté lors d’une réunion publique en novembre dernier.
  • 2023 verra aussi le Lancement de la 1ère phase de travaux au complexe sportif de Pont Plat par la rénovation des vestiaires du stade. Pour 1.360.000 € avec subvention acquise de 140.000 € du Conseil départemental du Finistère. D’autres subventions sont en attente de la part du Conseil régional de Bretagne, de l’Etat, et de la Fédération Française de Football. La livraison est attendue en octobre 2024
  • Débute ainsi une réflexion complète sur l’aménagement du site de Pont-Plat. Elle porte sur les équipements existants et les terrains adjacents : La rénovation des équipements de football, La relocalisation d’activités sur les terrains de Kervadol ( le tir à l’arc par exemple), Le devenir du skatepark…
  • En 2023 ce sera aussi La rénovation du centre technique municipal comprenant la construction d’un hangar pour le matériel communal. Au ce sujet, une partie pourrait être réservée au stockage du matériel associatif. Un courrier sera adressé aux associations dès la semaine prochaine pour connaître leurs souhaits à ce sujet. Je vous incite à y répondre pour connaitre vos besoins et dimensionner au mieux du possible. Le coût estimatif est de 1.200.000€. Les travaux seront planifiés sur 2 ans.
  • Sans doute avez-vous vu des travaux à l’arrière de la mairie. C’est la 1ère phase d’une opération globale de rénovation thermique et de restructuration des locaux de la Maison des Association de Plobannalec et de la mairie par la mise en place d’une chaudière à bois et le remplacement des huisseries et ouvrants. Le Budget est estimé à 355.000 TTC. La Subvention de l’Etat est à hauteur de 174.275€ au titre de la DSIL rénovation énergétique et du Plan bois énergie bretagne par le conseil départemental 7.056 euros.
  • Sur la ZAC de Gorrequer, des logements seront livrés par l’Opac. Les 23 derniers lots libres seront mis à la vente au 1er trimestre en résidence principale exclusivement dont 10 lots à 75€/m2 pour les primo-accédants. Les personnes intéressées doivent s’inscrire auprès de l’OPAC.
  • Lancement des travaux sur l’ancien site de l’Hôtel de la Plage
  • Démarrage des travaux de la voie verte du Train Birinik, beau projet communautaire.

Ce qui me permet de faire transition avec la nécessaire collaboration avec les services de la Communauté de communes et avec les communes voisines.

Des défis importants pour la commune et le territoire nous attendent. Nous devrons trouver des solutions locales pour nous engager dans les transitions, dynamiser nos centralités et donner à tous un meilleur accès aux services essentiels

La commune de Plobannalec-Lesconil s’implique sur ces questions essentielles avec la Communauté de communes au travers du projet de territoire qui regroupe l’ensemble de l’action communautaire.

Il comprend la démarche PLUiH, la mise en action du Plan Climat Air Energie, les solidarités, les mobilités, la compétence Gemapi, la mise en place du Plan d’actions de prévention des inondations contre le risque submersion marine, l’approvisionnement en eau, le traitement des eaux usées et des déchets.

Pour conclure,

Je remercie les associations qui permettent d’animer notre commune et leurs bénévoles qui ne comptent pas le temps mis au service de tous.

Merci à tous les professionnels qui assurent le développement économique de la commune.

Merci aux agents des collectivités territoriales et administratives qui travaillent en lien avec les agents communaux que je remercie une nouvelle fois.

Merci aux Elus qui œuvrent au quotidien : j’apprends tous les jours à votre contact et je vous remercie pour votre investissement et votre soif de transmettre aux plus jeunes votre expérience et votre exigence du travail bien mené, organisé et méthodique, respectueux du fonctionnement démocratique et du temps administratif.

Car être élu c’est faire des choix et prioriser : cela n’est jamais simple mais il nous faut être réaliste et admettre que la plus belle commune du monde ne peut offrir que ce qu’elle a, c’est-à-dire l’essentiel : un cadre de vie exceptionnel et authentique au cœur d’un territoire unique, le Pays Bigouden.

Encore plus aujourd’hui les valeurs d’humilité et de simplicité s’imposent à nous tous.

2 études de prospectives importantes sont menées pour l’avenir de la commune car il nous faut agir au quotidien tout en préparant demain : Aménagements du port de Lesconil et de l’agglomération de Plobannalec.

L’enjeu de ces études est bien de sortir de l’immédiateté, de se projeter, de construire et d’imaginer ensemble l’avenir de nos 2 centralités.

Merci de votre attention,

Meilleurs vœux, Bloavezh Mat.

Début des travaux de la maison médicale

Les travaux pour la construction de la maison médicale vont commencer ce lundi 23 janvier. La première phase des travaux portera sur le terrassement de la parcelle pour une durée de deux semaines, soit du lundi 23 janvier au vendredi 3 février. Durant ces travaux de terrassement, des camions et engins de chantier seront amenés à faire des allers et retours au niveau de l’entrée de l’agglomération de Plobannalec. Afin de fluidifier au mieux ces passages et de minimiser l’impact sur la circulation, ils entreront sur la parcelle via la rue de Pont-l’Abbé et ressortiront rue de Kerivin comme indiqué sur le plan.

Entrée et sortie des camions de chantier sur la parcelle communale où sera implantée la future maison médicale

Pendant la durée des travaux, les éventuelles perturbations de trafic sur la départementale reliant Plobannalec à Pont-l’Abbé feront l’objet d’une information sur notre site web et nos réseaux en complément de la signalétique mise en place sur la voirie.

Les travaux de gros-œuvre (terrassement, réseaux et empierrement) devraient se terminer courant avril, pour laisser ensuite la place à la construction du bâtiment

Ouverture de la maison médicale provisoire

La commune compte deux nouveaux médecins ! Durant la construction de la maison médicale à l’entrée du bourg de Plobannalec, une maison médicale provisoire a été installée sur la Place du 19 Mars depuis le lundi 9 janvier afin d’accueillir les nouveaux médecins sur la commune. Vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone au 02 30 99 54 58 ou en ligne sur la plateforme Maiia :

Des ateliers sur l’estime de soi à l’espace jeunes

Le harcèlement scolaire ou via les réseaux sociaux est un sujet qui prend de plus en plus d’ampleur chez les jeunes. L’espace jeunes et la SIJ (Structure Infos Jeunes) travaillent en partenariat sur un projet de prévention autour du harcèlement et de l’estime de soi. Cette animation est très importante dans le cadre de la prévention du harcèlement sur les réseaux sociaux de plus en plus présent et de l’image que les jeunes ont d’eux-mêmes.

Devenir soi-même est le fruit d’une construction, d’un chantier, à l’œuvre pendant les années adolescentes. Définitivement plus un enfant, pas encore un adulte, c’est dans cet entre-deux toujours inconfortable que l’ado se cherche et expérimente ce qu’il voudrait être. La question de l’estime de soi est alors déterminante dans la manière dont il pourra naviguer dans son existence particulièrement trouble à cet âge.

Samedi dernier ce sont 15 jeunes qui ont participé à cette première animation réalisée en partenariat avec Erell Durand (animatrice de prévention de la SIJ) et Youna Imbert (directrice de l’ALSH de Plobannalec-Lesconil) accompagnées d’Elisa Le Gourrierec (animatrice jeunesse). Les objectifs de l’animation sont de proposer des clés pour permettre aux jeunes de prendre confiance en eux et qu’ils puissent avoir tous les éléments pour ne pas se renfermer en cas de problèmes. Le tout a été organisé de manière ludique, dans la bonne humeur, sans oublier le partage d’un bon goûter convivial.

D’autres ateliers seront proposés tout au long de l’année. De plus, un temps parents/ados sera organisé au mois de mai, afin de les informer sur la prévention du cyberharcèlement : comment le détecter et vers qui se tourner.

Plan de sobriété énergétique

La majorité, très consciente des enjeux environnementaux avait clairement inscrit dans son programme de mener une politique volontariste en matière de développement durable, bien avant que ne se déclare la crise actuelle.

Le contexte actuel de crise énergétique mondiale, de dérèglement climatique et l’impact financier qui en découle, impose à la municipalité d’accélérer les réponses qu’elle se doit d’apporter à ces problématiques.

Le prix de l’électricité, du gaz et du carburant flambe et se répercute sur les budgets des particuliers mais aussi des collectivités. Le surcoût de la facture de la commune en électricité est estimé à 223%, soit 195 310 € pour l’année 2023. A cette augmentation, il faudra ajouter l’inflation du prix du gaz, du fioul, des pellets, soit une dépense supplémentaire estimée à 40 000 €.

La hausse des prix des matières premières alimentaires et des produits d’hygiène est estimée à 15% au 1er janvier 2023, soit un surcoût estimé de 15 000 €.

Le total de ces dépenses supplémentaires est estimé à ce jour à 250 000 € sur le budget 2023. Les charges courantes de la commune pourraient passer ainsi de 950 000 € en 2022 à 1 205 000 € en 2023, soit 27% d’augmentation.

En conséquence, la commune va limiter sa consommation en énergie « Être sobre » et investir pour être efficace sur le plan énergétique.

Alors que des mesures applicables rapidement sont déjà en place, un plan d’actions à moyen et long terme a été élaboré et va être déployé dans les prochains mois et années.

Des mesures de limitation de la consommation énergétique ont été décidées :

  • Diminution des horaires d’éclairage public :
    Suite à l’expérimentation mise en place le 1er février dernier, à partir du 1er Décembre, l’éclairage public sera interrompu entre 20h30 et 6h45.
    Durant la période estivale, du 1er Juillet au 31 Août, l’extinction se fera à partir de 1h00 du matin au niveau de la Place de la Résistance et de la rue du Port à Lesconil.
  • Les horaires des illuminations de Noël seront calés sur les horaires de l’éclairage public du 16 décembre au 6 janvier.
    Les lieux illuminations et décorations :
    o Espace jeunes
    o Eglise
    o Place du 19 mars
    o Place de la roche
    o Place du port
    o Salle omnisports pendant le marché de Noël organisé par le Comité de Jumelage les 3 et 4 décembre.
  • Réduction du chauffage dans les salles communales :
    o Salle omnisports (14° dans la grande salle – 16° dans la petite salle) ; Les agents du service technique ont programmé les thermostats en ce sens.
    o Le chauffage a été mis en service dans les locaux communaux le 14 novembre
    o Chauffage à 18°c dans les bureaux, lieux de travail et salles mises à disposition des associations dès lors que la régulation de la température est possible – lorsque cela n’est pas possible il est fait appel au bon sens de chacun pour fermer les portes et éviter la déperdition d’énergie ;
    o Mise hors gel des salles inoccupées ;
  • Remplacement de l’éclairage de la salle omnisports par de la LED courant janvier et dans la majorité des bâtiments communaux par la suite.

Par ailleurs, la commune, accompagnée par le SDEF, poursuit ses investissements pour améliorer la performance énergétique de ses bâtiments :

  • Travaux par les services techniques en régie pour viser des actions « à gain rapide » sur les bâtiments communaux et en priorité l’espace jeunes et la médiathèque en 2022/2023 : amélioration et optimisation du système de chauffage détection des anomalies…, relamping ….
  • Rénovation énergétique de la Mairie et de la Maison des associations en 2022/2023 : mise en place d’une chaudière bois et changement des ouvrants sur la Maison des Associations
  • Rénovation des vestiaires de football de Pont-Plat en 2023/2024
  • Rénovation du centre technique municipal

Pour chaque projet, la pertinence d’une implantation d’une centrale de production en énergie sera étudiée. Par exemple, l’installation de panneaux photovoltaïques sur le centre technique municipal sera étudiée.

Les agents des services techniques mettent leur expertise au service de la commune pour trouver les solutions appropriées et apporter les modifications nécessaires. A cet effet, l’isolation de l’espace jeunes, l’éclairage du restaurant scolaire et d’un certain nombre de bâtiments seront améliorés.

Objectifs

  • Poursuivre la politique d’investissement en priorisant sur les gains en coût de fonctionnement et la rénovation thermique
  • Tendre vers l’autonomie énergétique pour les bâtiments communaux à moyen terme
  • Continuer à se projeter pour mettre en place les conditions d’accueil et de vie de la population adaptées aux attentes dans les 10 prochaines années (services, habitat…)
  • Maintenir un service public de qualité

Extinction de l’éclairage public

Suite à l’expérimentation mise en place le 1er février dernier, la municipalité poursuit ses actions dans le cadre de la maîtrise de la consommation d’énergie dans un souci d’économie et de protection de la biodiversité. A partir du 1er Décembre, l’éclairage public sera interrompu entre 20h30 et 6h45.

Durant la période estivale, du 1er Juillet au 31 Août, l’extinction se fera à partir de 1h00 du matin au niveau de la Place de la Résistance et de la rue du Port à Lesconil.

Mise en place du soleil bleu des droits de l’enfant

Dans le cadre de la Journée mondiale des Droits de l’Enfant l’Espace jeunes a créé un soleil bleu, couleur de de l’UNICEF avec lequel la commune a signé une convention le 24 octobre dernier.

Cette décoration a été réalisée par les jeunes avec l’aide de Daniel, menuisier aux services techniques de la commune. En ces temps d’économie d’énergie, les élus et les jeunes ont décidé de ne pas mettre en place l’éclairage habituel des façades mais de créer un objet à base de récupération.

Chacun des jeunes créateurs a inscrit sur les rayons l’un des droits qu’il a choisi de mettre en avant. D’autres thèmes en relation avec les droits de l’enfant comme le harcèlement, l’estime de soi, la prévention, seront abordés au sein de l’Espace jeunes et feront l’objet d’actions et d’animations pendant l’année 2023.

Restrictions d’eau : nettoyage des tombes autorisé à titre dérogatoire

Les pluies de ces dernières semaines ont amorcé un tournant mais le département du Finistère est toujours en état de sécheresse. Cependant, son niveau a été abaissé, permettant entre autres le nettoyage des tombes à titre dérogatoire à l’approche de la Toussaint. Malgré tout, la vigilance reste de mise.

Lundi, Philippe Mahé, préfet du Finistère, a réuni le comité de gestion de la ressource en eau afin de réévaluer les mesures en vigueur depuis le 10 août 2022 en examinant la situation météorologique et hydrologique du Finistère.

L’amélioration sensible de la situation et l’absence de rupture en eau potable a permis de redescendre le niveau d’alerte sur l’ensemble du département en situation d’alerte renforcée.

Les allègements portent sur les points suivants :

  • la réouverture complète des stations de lavage de véhicules ;
  • le nettoyage des façades, terrasses, murs, escaliers et toitures est autorisé uniquement dans le cadre de travaux préparatoires à un ravalement de façade pour les professionnels équipés de lances à haute pression ;
  • à titre dérogatoire, à l’approche de la Toussaint, le nettoyage des tombes est également autorisé ;
  • le nettoyage des navires professionnels est autorisé si l’eau douce est indispensable dans le processus global de mise en peinture/antifouling de la coque ;
  • le nettoyage des espaces publics est autorisé avec l’usage de balayeuses automatiques.

Bien que ces allègements aient été annoncés, le préfet rappelle que la situation reste très sensible et appelle chacun à la vigilance dans sa consommation en eau quelle que soit son origine.

La semaine du goût : à la découverte des saveurs

Dans le cadre de la semaine du goût, organisé au niveau national entre le 10 et le 16 octobre, l’équipe du restaurant scolaire a préparé différents ateliers à destination des élèves.

Ils ont pour objectifs de faire découvrir aux enfants de nouveaux goûts et de créer un moment de plaisir, d’échange et de proximité avec les élèves. Les 6 classes de l’école du Dr Fleming ont participé au projet soutenu par les enseignants.

La découverte des 5 saveurs était au programme, puisque le nouveau chef de cuisine, Arnaud Denieul a pris soin d’ajouter l’umani en plus des classiques sucré, acide, amer et salé. A la fin de chaque atelier, les élèves, coiffés de toques, se sont vus remettre un diplôme ainsi qu’un petit livret de 4 recettes à faire chez soi.

Afin de jouer aussi sur l’aspect visuel, à chaque jour de la semaine correspondait une couleur différente que les enfants pouvaient retrouver dans leur assiette le midi à la cantine.

Pour ne pas s’arrêter là, à la fin du premier trimestre, les élèves auront l’occasion de visiter la cuisine et de participer à un atelier mêlant écriture et chocolat ! Affaire à suivre…

Concerter les habitants pour imaginer Plobannalec demain

La municipalité de Plobannalec-Lesconil porte la création d’une maison médicale à Plobannalec afin de renforcer l’offre de soins, en partenariat avec les deux médecins souhaitant s’installer sur la commune. Conseillés par le CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) du Finistère et assisté par la SemBreizh, les élus ont pris la décision d’implanter la future maison médicale sur la rue principale (rue de Pont-l’Abbé) à l’entrée nord du bourg, et d’associer au bâtiment un programme de logements.

Ce projet constitue le point de départ d’une réflexion prospective sur le devenir du bourg et plus largement de l’agglomération de Plobannalec. La municipalité souhaite réaliser un plan d’aménagement global du bourg à l’horizon des dix prochaines années afin de répondre aux enjeux de logement, de mobilités, de services à la population et de bien vivre ensemble dans cette partie rurale de la commune.

Les élus ont souhaité associer les habitants à cette réflexion pour construire ensemble le devenir de la commune. Pour cela, quatre ateliers thématiques dont deux réservés aux plus jeunes sont proposés à la fin du mois. Ces temps de rencontres seront l’occasion pour chacun de pouvoir s’exprimer sur les thèmes comme les besoins de végétalisation, les services à la population, les commerces, les liaisons douces entre les quartiers, etc.

Le premier atelier aura lieu le samedi 22 octobre à 10h. Comment la population imagine-t-elle le Bourg de Plobannalec dans 10 ans. Cet atelier s’attachera à poser les questions suivantes : conserver une identité rurale ou se tourner vers une identité urbaine ? Avec quels services, quels commerces, quels espaces publics ?

Le second atelier se déroulera le mardi 25 octobre à 18h30. Les participants se demanderont pourquoi et comment réintroduire la nature dans le bourg et les mobilités douces pour connecter les quartiers.

A cette occasion, un questionnaire est mis en ligne et est disponible à la mairie à compter du jeudi 6 octobre et jusqu’au 31 octobre :

L’ensemble de la démarche est piloté par Sandrine Manusset du cabinet de sociologie urbaine E&S basé à Concarneau.

Pour des questions d’organisation, la participation aux ateliers se fait sur pré-inscription auprès de l’accueil de la mairie aux heures d’ouverture ou par téléphone au 02 98 82 20 22.

L’atelier réservé aux enfants de moins de 11 ans se tiendra à la médiathèque le mercredi 26 octobre de 14h à 15h. Ensuite, les ados partiront à 15h30 de l’Espace jeunes pour une balade urbaine. Les inscriptions se feront auprès du service enfance jeunesse au 02 98 82 17 71 ou directement à l’Espace jeunes.

Bulletin Sécheresse du Finistère

30 Septembre 2022 – Bulletin des ressources en eau
Situation départementale de la production d’eau potable

Le département du Finistère est toujours placé en niveau de crise : L’Arrêté préfectoral du 10 août 2022 impose des restrictions d’eau telles que définies à l’Annexe 3 de l’Arrêté Cadre Sécheresse du Finistère. Vous pouvez consulter le bulletin réalisé par le Département du Finistère en cliquant sur le lien ci-dessous.

Conseil municipal le jeudi 29 septembre 2022 à 20h30

Salle du Conseil municipal

ORDRE DU JOUR

  1. AFFAIRES GENERALES
    1.1. Adoption du procès-verbal de la séance du 12 juillet 2022
  2. AFFAIRES SOCIALES
    2.1. Maison médicale – avenant n° 1 à la convention entre la commune et l’OPAC
    2.2. Dispositif transitoire d’accueil des Ukrainiens réfugiés
  3. ENFANCE ET JEUNESSE
    3.1 Convention de collaboration territoriale avec UNICEF France
  4. FINANCES
    4.1 Décision modificative n° 1
    4.2 Subventions aux associations 2022
    4.3 Reversement de la taxe d’aménagement à la CCPBS
  5. RESSOURCES HUMAINES
    5.1 Adhésion à la mission de médiation proposée par le Centre de Gestion du Finistère (CDG 29)
    5.2 Protection sociale complémentaire : mandat au Centre de Gestion du Finistère pour engager
    une négociation en vue d’un accord collectif
    5.3 Modification du tableau des effectifs
  6. TRAVAUX SDEF
    6.1 Convention d’adhésion au dispositif d’accompagnement à la mise en œuvre du décret tertiaire
  7. AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET URBANISME
    7.1 Itinéraire du Train Birinik
    7.2 Acquisition foncière en agglomération de Plobannalec
    7.3 Acquisition foncière à Pratareun
    7.4 Etude d’agglomération de Plobannalec

C’est la rentrée aussi pour les classes de mer !

Les classes de mer ont repris depuis le lundi 12 septembre avec un groupe de 46 élèves des écoles d’Athis-Mons (Essonne). Au total ce sont 3 séjours de 11 jours qui se succèderont jusqu’au 20 octobre avec ensuite les écoles de Melun et de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Au Printemps dernier, 278 enfants ont été accueillis au cours des 6 séjours. Ces séjours se font en partenariat avec le CSEC Total Energies MS, qui participe à l’organisation des séjours et à leur financement. En plus de ces séjours, un autre a été organisé en direct par la Mairie pour les enfants de Kergloff.

Ces séjours qui sont l’opportunité pour des jeunes de découvrir le monde de la mer sont le fruit d’une coopération avec les équipes du CNPA et de la commune. Les repas, assurés par l’équipe de restauration communale, permettent aux jeunes de goûter aux produits frais locaux et assurent ainsi une alimentation saine, conformément à la loi Egalim.

Rappel Grippe Aviaire et déclaration de détention de volatiles

Dans ce contexte d’évolution épidémique lié à la grippe aviaire, il est important de respecter les consignes sanitaires suivantes.

Tout oiseau mort doit être signalé à la mairie en indiquant le lieu exact où se situe l’animal. Afin d’assurer un meilleur suivi et une localisation précise, nous vous encourageons à faire ce signalement via notre application mobile (télécharger sur iOS / télécharger sur Android).

Il ne faut surtout pas s’approcher ni ramasser un oiseau mort. Le ramassage sera assuré par les services communaux selon une procédure sanitaire stricte.

Les habitants qui possèdent des oiseaux ou des poules doivent les déclarer à la mairie. La déclaration peut se faire en téléchargeant le formulaire cerfa 15472 ou de façon dématérialisée via le service en ligne du Ministère de l’Agriculture.

L’opération « Ville propre, zéro mégots » est lancée !

La municipalité, représentée par Lauriane CARROT, Sandra DANIEL, Bertrand COSSEC et Pascal LE LOC’H était sur le port de Lesconil ce mercredi matin pour lancer officiellement l’opération « Ville propre, zéro mégots ». Cette opération, a deux objectifs : lutter contre les mégots sur la voie publique en assurant des points de collecte mais également en procédant à leur dépollution pour ensuite les transformer en plaques de PlastiGO qui serviront à la réalisation de mobilier urbain. Ces plaques sont constituées à 80% de mégots recyclés et 20% de plastique de lunettes recyclées.

Cette action vient dans la continuité des différentes opérations de sensibilisation de lutte contre les déchets sur la voie publique et dans la nature. La campagne « ici commence la mer » déjà initiée, s’inscrivait dans cette optique de respect de l’environnement et de l’espace public. Aujourd’hui, la commune souhaite ainsi aller plus loin en multipliant les actions. La collectivité est également adhérente depuis cette année à l’éco-organisme ALCOME dont la mission est de réduire la présence des mégots jetés de manière inappropriée dans l’espace public.

La commune s’est engagée à hauteur de 9 000€ dans ce dispositif. Cette somme servira principalement à acheter des cendriers qui seront placés sur le domaine public et chez les commerçants. A l’origine, 7 commerçants ont répondu à l’appel. Porté par cette dynamique, 3 autres nous ont rejoints ce matin lors de matinée d’information, ce qui porte désormais à 10 le nombre de commerces partenaires de l’opération : le Camping de la Plage, le Camping des Dunes, l’Hotel du Port, le restaurant Tara Cantine de Mer, le tabac presse l’Escale, les bars la Descente des Marins et le Bana, l’épicerie Ar Stal, le Super U et l’entreprise Marguerite & Cie. Le coût des cendriers mis en place chez les commerçants est subventionné à hauteur de 90 € unitaire par la collectivité.

Les agents de la collectivité collecteront les mégots puis les remettront à l’entreprise MéGO qui assurera leur traitement et leur transformation.

La collectivité a également acheté des cendriers de poche qui seront notamment distribués à l’occasion des vacances. Rendez-vous l’an prochain à l’occasion de la Fête de la Langoustine pour une nouvelle action de communication !

Alerte sécheresse renforcée

Restrictions et appel à une consommation raisonnée

Face à la situation alarmante des réserves d’eau en Finistère, le département est placé en état d’alerte renforcée sécheresse. Le préfet du Finistère a pris un arrêté restreignant les usages de l’eau. L’eau est un bien précieux et rare, en particulier l’été. Nous vous invitons à réduire votre consommation d’eau.

Le point sur la retenue du Moulin neuf
La retenue du Moulin neuf est la ressource unique qui alimente le pays bigouden sud en eau. Sa situation, à la mi-juillet, n’est pas alarmante mais surveillée. Le volume présent dans le barrage permet d’assurer une distribution d’eau jusqu’à septembre même sans précipitations conséquentes. Néanmoins, la consommation actuelle ne correspond pas à une situation de restriction ou de limitation des consommations. Sans consommation raisonnée, la situation de la retenue sera tendue en septembre-octobre.

Un arrêté préfectoral pour restreindre les usages de l’eau
Au niveau départemental, les prévisions météorologiques ne permettent pas d’envisager un rechargement suffisant des nappes souterraines ni d’augmenter les débits des cours d’eau dans les prochains jours. La préfecture du Finistère souhaite éviter les pénuries d’eau potables, la dégradation de l’eau, les écosystèmes et les ressources en eau en réglementant les usages. Le préfet a pris un arrêté le 16 juillet, applicable à cette date qui limite les usages de l’eau. Les mesures prises par l’arrêté s’appliquant aux particuliers résidant dans le département sont :
• Interdiction de nettoyer les véhicules, les bateaux (hors station de lavage équipée de lances haute-pression et équipée d’un dispositif de recyclage) ;
• Interdiction d’arroser les pelouses ;
• Interdiction d’arroser les jardins potagers entre 8h et 20h ;
• Interdiction de remplir les piscines supérieures à 1 m3 sauf remise à niveau et premier remplissage si le chantier avait débuté avant les premières restrictions ;
• Interdiction de remplir les plans d’eau d’agrément ;
• Interdiction de nettoyer : façades, terrasses, murs, escaliers et toitures (sauf travaux préparatoires à un ravalement de façade pour les professionnels équipés de lances à haute pression).

Une invitation à une consommation raisonnée
Pour réduire votre consommation, résidents du pays bigouden et de Bénodet, vous pouvez adopter quelques gestes simples :
– Chez vous :
Repérez et stoppez les fuites d’eau. Relevez le compteur avant votre coucher puis au lever. Le chiffre doit être identique.
Surveillez les fuites des robinets. Souvent, il suffit de changer un joint.
Choisissez des matériels économes en eau. Réducteurs de pression, mousseurs, chasses d’eau à volume réduit, appareils ménagers, etc.
Équipez vos robinets d’un mitigeur thermostatique pour éviter de faire couler l’eau afin de régler la température.
– Dans votre salle de bain
Prenez une douche plutôt qu’un bain. Une douche de 5 minutes consomme 60 à 80 litres d’eau, un bain 160 l.
Fermez systématiquement le robinet lors du brossage des dents, du savonnage des mains ou du rasage. Économies estimées : 15 à 40 litres.
– Dans la cuisine
Lorsque vous nettoyez les légumes ou faites la vaisselle à la main, remplissez les deux bacs de votre évier (un pour laver et un pour rincer) ou le bac, si vous n’en avez qu’un, plus une bassine ou une cuvette : près de 12 litres d’eau suffiront au lieu des 40 litres nécessaires sous le jet du robinet.
– Électroménager
Ne faites pas tourner le lave-linge et le lave-vaisselle à moitié vides. Et utiliser le programme « éco » (attention toutefois, ses programmes sont moins efficaces)
– Au jardin
Respectez les restrictions d’arrosage. N’arrosez que lorsque cela est nécessaire et avant 8h et après 20h.
Mettez en place un récupérateur. La CCPBS finance cet équipement.

Lors de la dernière grosse sécheresse en 2011, votre civisme avait permis de faire baisser la production d’eau de 20% soit l’équivalent de 9 000 m3 sur une semaine soit la consommation d’une journée en septembre. Avec cette même baisse, cela permettrait de gagner une semaine de consommation jusqu’au mois de septembre.

Source : https://www.ccpbs.fr/2022/07/22/alerte-secheresse-restrictions-et-appel-a-une-consommation-raisonnee/

Les services communaux poursuivront l’arrosage des espaces verts les plus sensibles (jeunes pousses, massifs fragiles, jardinières) avec de l’eau issue de la réutilisation des eaux pluviales et traitées, en application de l’arrêté préfectoral du 16 juillet 2022.

Interdictions de récolte de coquillages

VU LES RÉSULTATS D’ANALYSES DÉFAVORABLES CONCERNANT LES TOXINES LIPOPHILES SUR LES COQUILLAGES, LE PRÉFET DU FINISTÈRE A DÉCIDÉ CE JOUR D’INTERDIRE LA PÊCHE RÉCRÉATIVE ET PROFESSIONNELLE, EN VUE DE LA CONSOMMATION HUMAINE :

  • de tous les coquillages de la zone « Baie d’Audierne – estran »
  • de tous les coquillages de la zone marine « Rivière de la Laita »
  • de tous les coquillages sauf huîtres de la zone marine « Pays Bigouden Sud » (partie ouest de la zone)

Démarchage frauduleux sur le Finistère

Des démarchages frauduleux ont été signalés dans le Finistère concernant les travaux de rénovation énergétique de la part d’un individu se présentant comme travaillant pour l’ANAH et dont l’adresse professionnelle serait le 14 Bd Gambetta à Brest, donc celle de l’agence brestoise de l’ADIL. Il s’agit bien évidemment de démarchage illégal et frauduleux, avec une potentielle usurpation d’identité.

Ni l’ANAH ni l’ADIL ne procèdent jamais à aucun démarchage.En cas de doute, n’hésitez pas à demander confirmation auprès de la Mairie ou de ces organismes.

Enquête sur l’interface ville-port

Le Syndicat mixte des ports de pêche-plaisance de Cornouaille et la commune de Plobannalec-Lesconil ont souhaité lancer une étude d’aménagement du port de Lesconil et de ses abords.

Cette étude, pour le périmètre portuaire, permettra de définir les aménagements nécessaires permettant de répondre notamment aux objectifs suivants :

  • amélioration de l’exploitation portuaire pour les usagers et le public,
  • organisation des stationnements,
  • amélioration de la gestion des flux de circulation tant portuaire que touristique en intégrant les contraintes de desserte de la ville,
  • amélioration et sécurisation des circulations douces,
  • amélioration de l’accessibilité du port,
  • organisation et valorisation de l’interface ville – port,
  • mise en valeur des espaces publics,
  • proposition d’aménagement des friches portuaires,
  • mise en valeur des activités et entreprises présentes dans le périmètre portuaire…

Permanences France Services

Rapprocher les services publics des bigoudens

Tous les mardis de 14h à 17h à la mairie

Afin de vous informer, vous accompagner dans vos démarches administratives, la CCPBS et « Pimms[1] Médiation » ont mis en place des permanences itinérantes labellisées France Services dans votre commune.

Quel service rendu ?

Des agents médiateurs, professionnels du lien social, facilitent l’accès aux services nécessaires à la vie quotidienne. Les deux médiatrices sont formées pour trouver des réponses immédiates. Il n’y a pas de « redirection » vers d’autres services publics, chaque demande fait l’objet d’une réponse précise.

Quelles démarches ?

Contacter son référent Pôle emploi, remplir un formulaire en ligne, faire une demande d’allocation, immatriculer un véhicule, préparer sa retraite, prime d’activité, RSA etc.

France Services c’est en un seul et même endroit la CAF, la CNAM, la CNAV, la MSA, l’AGIRC-ARRCO, Pôle Emploi, la Caisse de retraites, les impôts, La Poste, les services des ministères de l’Intérieur, de la Justice et de la Direction générale des finances publiques.



[1] Point Information Médiation Multi Services

Élections présidentielles 10 & 24 avril

L’ensemble des bureaux de vote se situe dans la salle omnisports à Pont-Plat. Ils sont ouverts de 8h à 19h.

Pour voter il est nécessaire de présenter une pièce d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire, etc.). La présentation de la carte d’électeur n’est pas obligatoire, mais elle facilite les démarches.

Chantier de l’Hotel de la Plage : la déconstruction est en cours

Conformément aux orientations prises, les travaux de réhabilitation de l’Hôtel de la Plage ont démarré le 2 novembre.

La phase de curage intérieur du bâtiment est achevée. A présent, les entreprises s’attèlent à la récupération des matériaux nobles. Ceux-ci seront stockés en lieu sûr afin d’éviter les vols.

Nous sommes donc dans les temps et le démarrage des travaux en vue de la reconstruction devrait débuter au printemps comme prévu.

Pour rappel, L’objectif de la municipalité est de mener dans les conditions optimales ce chantier avec l’Etablissement public foncier de Bretagne et Finistère Habitat afin de livrer 12 logements à loyer modéré pour septembre 2023.

Une appli mobile pour la commune !

La municipalité, dans un souci d’apporter une information claire et des nouveaux services à la population a mis en place une application mobile en parallèle de ce nouveau site Internet.
Grâce à cette application vous pourrez suivre en temps réel toute l’actualité de la commune grâce à des notifications. Cette appli mobile vous permettra également d’effectuer des signalements directement aux services concernés de manière intuitive : propreté, voirie, éclairage public, etc..

L’appli mobile est disponible sur Google play pour les smartphones Android et sur l’App Store pour les appareils fonctionnant sous IOS.


Ces deux outils sont déjà fonctionnels, il nous reste cependant des ajustements à réaliser dans les semaines qui viennent. Nous vous remercions par avance de votre indulgence.